Osez 20 histoires de voyeurs et d’exhib

Publié le

Osez le mode voyeur !

Cette semaine, une lecture érotique consacrée aux joies de l’exhibition et du voyeurisme, avec le recueil de nouvelles Osez 20 Histoires de voyeurs et d’exhibitionnistes, paru évidemment aux éditions La Musardine.

Si vous débarquez sur les lectures érotiques de Charlie, quelques mots sur cette collection que j’aime beaucoup. Créée par les éditions La Musardine, la collection Osez 20 histoires fonctionne toujours sur le même principe : un recueil collectif de 20 nouvelles, traitant toutes du même thème, sélectionnées sur un appel à textes. D’ailleurs, si vous aimez écrire des histoires érotiques et que le thème Plan à 3 vous inspire, c’est l’appel à textes du moment, la date limite de remise des nouvelles est fixée au 21 mai. Toutes les infos sont sur le blog Osez 20 histoires.

Le Podcast #LEC

Osez les histoires de Voyeurs et d'exhib !

Au coeur du voyeurisme et de l’exhibition

Certains aiment regarder en cachette, jouissant en secret et par procuration des ébats des autres, voyeurisme léger ou frôlant l’obsession … D’autres aiment se savoir regardés, le plaisir de s’exhibant redoublant la jouissance et la perversité des ébats …. Et vous, vous êtes plutôt exhib ou voyeur ?

Je crois qu’on est tous plus ou moins l’un ou l’autre. D’ailleurs, le succès fracassant des téléréalités, ce n’est ni plus ni moins que la normalisation du voyeurisme. S’immiscer secrètement dans la vie d’un autre, regarder par le petit trou de la serrure …. Car si ce n’est pas ça, comment expliquer que des millions de téléspectateurs passent des heures à regarder des gens s’ennuyer ?

Le succès des camgirls aussi surfe sur le plaisir du voyeurisme des mateurs. !quant à moi, étant camgirl, je ne peux nier le plaisir qu’il y a à se savoir regardée, à savoir des centaines de mecs excités par nos démonstrations cochonnes. Et oui, l’exhib pousse à la perversité, celui qui s’exhibe cherche à exciter toujours plus avant son mateur car le pouvoir du désir est grisant ….

Cette semaine j’ai choisi de vous lire deux extraits très différents, mais dans ces deux nouvelles, on est du côté des voyeurs. Peut être que pour une prochaine lecture érotique, on ira du côté des exhibitionnistes.

Avis de recherche, de Anne de Bonbecque

Dans cette nouvelle, la narratrice est une jeune femme, plutôt recluse, qui passe ses journées à espionner une de ses voisines. Son voyeurisme tourne à l’obsession. Elle la scrute aux jumelles, la filme, la photographie en permanence. Et dès que sa voisine est sortie, elle mate les films qu’elle a fait d’elle. La narratrice est borgne, seule, et elle aime par procuration. Une nouvelle où la narratrice sait qu’elle observe maladivement mais ne peut s’en empêcher. Une ambiance étrange, où matuese et matée sont tout aussi perverses, mais pas de la même façon …

Anne de Bonbecque a souvent écrit des nouvelles dans la collection Osez 20 histoires, et c’est toujours un plaisir de la lire. Les univers qu’elle propose sont francs, très vite installés, et dans cette nouvelle, elle nous place vraiment à la place de la voyeuse, nous faisant ressentir le plaisir du voyeur qui jouit par procuration.

Anne de Bonbecque a un facebook, mais comme la dernière publication date de 2015, je ne sais pas trop si elle écrit encore …

osez voyeurisme

Laure, de Julie Derussy

Après l’univers sombre de Anne de Bonbecque, sortez les lunettes de soleil car Julie Derussy nous irradie de soleil. Laure nous parle de la découverte de l’amour et du plaisir d’un gamin de 15 ans, qui en suivant sa cousine de 17 ans, assiste secrètement à ses ébats amoureux.

Laure, sa cousine, vit chez sa grand mère et mène une double vie. Jeune fille sage en cardigan bleu marine en présence de la grand mère stricte à souhait, et nymphe dévergondée cherchant avant tout le plaisir physique dans les bras de différents hommes. Comme si, pour se libérer des règles étouffantes de la grand mère catho, Laure, à l’abri du jardin sauvage et luxuriant, défiait les règles et sentait la pulsation de vie dans la jouissance physique. Et son cousin, jeune ado de 15 ans, la suit, aimanté à son cul comme un papillon à la lumière. Laure, son premier fantasme, le plus beau cul qu’il ait vu de sa vie, celui qui hantera longtemps ses fantasmes …

Un voyeurisme adolescent, plein de l’émoi et de la timidité des premières jouissances.

Julie Derussy écrit, elle est aussi directrice de la collection L’Ivre des Sens aux éditions L’ivre-Book (éditeur de Charles Delygne) et s’occupe également des novellas des éditions Paulette.

Merci encore aux éditions La Musardine pour leur confiance et notre partenariat précieux qui me permet de vos faire découvrir plein de textes érotiques de qualité ! Et pour vous offrir le livre Osez 20 histoires de voyeurs et d’exhibitionnistes, allez faire un tour sur leur site !

Hasta la vista bye bye, et on se retrouve bientôt pour une nouvelle lecture érotique !

Réagis & Follow

Réagis sur Twitter avec le #LEC

et bien sûr si tu as aimé ... Re tweet, partage, like, la vie quoi 

Les #LEC ont vues le jour grâce à LSFradio.

Seul média en France à consacrer 1 heure chaque semaine uniquement à la littérature érotique.

Toutes les lectures érotiques en podcast

Si tu ne sais pas ce qu'est l'Hysterical litterature ... follow me

 

 

Osez le mode voyeur !

Cette semaine, une lecture érotique consacrée aux joies de l'exhibition et du voyeurisme, avec le recueil de nouvelles Osez 20 Histoires de voyeurs et d'exhibitionnistes, paru évidemment aux éditions La Musardine.

Si vous débarquez sur les lectures érotiques de Charlie, quelques mots sur cette collection que j'aime beaucoup. Créée par les éditions La Musardine, la collection Osez 20 histoires fonctionne toujours sur le même principe : un recueil collectif de 20 nouvelles, traitant toutes du même thème, sélectionnées sur un appel à textes. D'ailleurs, si vous aimez écrire des histoires érotiques et que le thème Plan à 3 vous inspire, c'est l'appel à textes du moment, la date limite de remise des nouvelles est fixée au 21 mai. Toutes les infos sont sur le blog Osez 20 histoires.

Cette semaine, plongée au coeur du voyeurisme et de l'exhibition

Certains aiment regarder en cachette, jouissant en secret et par procuration des ébats des autres, voyeurisme léger ou frôlant l'obsession ... D'autres aiment se savoir regardés, le plaisir de s'exhibant redoublant la jouissance et la perversité des ébats .... Et vous, vous êtes plutôt exhib ou voyeur ? Je crois qu'on est tous plus ou moins l'un ou l'autre. D'ailleurs, le succès fracassant des téléréalités, ce n'est ni plus ni moins que la normalisation du voyeurisme. S'immiscer secrètement dans la vie d'un autre, regarder par le petit trou de la serrure .... Car si ce n'est pas ça, comment expliquer que des millions de téléspectateurs passent des heures à regarder des gens s'ennuyer ? Le succès des camgirls aussi surfe sur le plaisir du voyeurisme des mateurs. !quant à moi, étant camgirl, je ne peux nier le plaisir qu'il y a à se savoir regardée, à savoir des centaines de mecs excités par nos démonstrations cochonnes. Et oui, l'exhib pousse à la perversité, celui qui s'exhibe cherche à exciter toujours plus avant son mateur car le pouvoir du désir est grisant ....

Cette semaine j'ai choisi de vous lire deux extraits très différents, mais dans ces deux nouvelles, on est du côté des voyeurs. Peut être que pour une prochaine lecture érotique, on ira du côté des exhibitionnistes.

Avis de recherche, de Anne de Bonbecque

Dans cette nouvelle, la narratrice est une jeune femme, plutôt recluse, qui passe ses journées à espionner une de ses voisines. Son voyeurisme tourne à l'obsession. Elle la scrute aux jumelles, la filme, la photographie en permanence. Et dès que sa voisine est sortie, elle mate les films qu'elle a fait d'elle. La narratrice est borgne, seule, et elle aime par procuration. Une nouvelle où la narratrice sait qu'elle observe maladivement mais ne peut s'en empêcher. Une ambiance étrange, où matuese et matée sont tout aussi perverses, mais pas de la même façon ...

Anne de Bonbecque a souvent écrit des nouvelles dans la collection Osez 20 histoires, et c'est toujours un plaisir de la lire. Les univers qu'elle propose sont francs, très vite installés, et dans cette nouvelle, elle nous place vraiment à la place de la voyeuse, nous faisant ressentir le plaisir du voyeur qui jouit par procuration.

Anne de Bonbecque a un facebook, mais comme la dernière publication date de 2015, je ne sais pas trop si elle écrit encore ...

Laure, de Julie Derussy

Après l'univers sombre de Anne de Bonbecque, sortez les lunettes de soleil car Julie Derussy nous irradie de soleil. Laure nous parle de la découverte de l'amour et du plaisir d'un gamin de 15 ans, qui en suivant sa cousine de 17 ans, assiste secrètement à ses ébats amoureux. Laure, sa cousine, vit chez sa grand mère et mène une double vie. Jeune fille sage en cardigan bleu marine en présence de la grand mère stricte à souhait, et nymphe dévergondée cherchant avant tout le plaisir physique dans les bras de différents hommes. Comme si, pour se libérer des règles étouffantes de la grand mère catho, Laure, à l'abri du jardin sauvage et luxuriant, défiait les règles et sentait la pulsation de vie dans la jouissance physique. Et son cousin, jeune ado de 15 ans, la suit, aimanté à son cul comme un papillon à la lumière. Laure, son premier fantasme, le plus beau cul qu'il ait vu de sa vie, celui qui hantera longtemps ses fantasmes ... Un voyeurisme adolescent, plein de l'émoi et de la timidité des premières jouissances.

Julie Derussy écrit, elle est aussi directrice de la collection L'Ivre des Sens aux éditions L'ivre-Book et s'occupe également des novellas des éditions Paulette. Pour suivre son actualité, vous avez le choix et l'embarras.
Son site - Son twitter - Son facebook

Merci encore aux éditions La Musardine pour leur confiance et notre partenariat précieux qui me permet de vos faire découvrir plein de textes érotiques de qualité ! Et pour vous offrir le livre Osez 20 histoires de voyeurs et d'exhibitionnistes, allez faire un tour sur leur site !

Hasta la vista bye bye, et on se retrouve bientôt pour une nouvelle lecture érotique !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.