Anastase, les aventuriers d’Eros, by Françoise Colliot

Publié le

Anastase, une série érotique et littéraire.

Nous sommes Jeudi, c'est lecture érotique et c'est ... Françoise Colliot qui re, re, revient cette semaine pour sa série littéraire et érotique Anastase. Alors oui, désolée, mais Françoise je l'aime bien. L'être humain bien sûr mais l'autrice / auteur (elle aime pas trop la féminisation du mot) aussi. Si elle écrivait comme un manche je me marrerais avec elle mais je ne la lirais pas avec autant de plaisir. Le cas Colliot est vraiment un cas. Après une vie mouvementée on va dire, ou pour être positivement new age : "très riche en expériences de vie", Françoise a décidé de tout plaquer, quasiment tout. En tout cas de plaquer ce qui l'emmerdait le plus : le travail alimentaire, pas mal d'apparences, pas mal de compromis et autres aspects d'une vie socialement "réussie". 

Live and let die

Françoise voulait maintenant vivre, se faire plaisir et vraiment jouir de la vie. Elle a repris sa plume, son bic pour être précise, et ses petits cahiers. Françoise Colliot est de la vieille école, elle écrit avec un stylo sur des cahiers. Oui je sais, il y en a j'vous jure. Elle s'est mise, presque frénétiquement, à écrire, raconter, tout. Presque tout. Ecrire ce qu'elle voyait, ressentait, imaginait. Ses aventures, ses amours, ses colères, érotiques, amoureuses, philosophiques même parfois.

Elle a cette humilité, un peu trop poussée, qui lui interdit de se reconnaître auteur, ce qu'elle est de fait, pourtant. Sur son site au nom imprononçable, pallilogienyc, elle offre ses textes, son coeur et sa tête comme ça, gratis, conforme à son idéal d'une humanité non marchande. Incroyable romantique qui se l'interdit, on est quelques un.e.s à la tanner pour mettre un bouton de Don, histoire de pouvoir la remercier de son travail entre érotisme sauvage et romantisme suave. Une version érotique de Bridgett Jones sans la, grosse, petite, culotte.

La série Anastase

La série littéraire & érotique, ce n'est pas du tout antinomique, débutée en Juillet 2016 par Françoise Colliot nous raconte les aventures d'Anastase et de la narratrice. Elle retranscrit leur rencontre, leur apprentissage commun et leur découverte de l'amour de l'autre et surtout l'amour de soi. Les textes sont remplis de silence, ce que j'adore. Un peu comme dans la vie où parfois, plutôt que parler, on devrait juste sentir la peau de l'autre nous toucher, nous parler à sa manière.

Les textes sont comme elle, simples et sobres avec des éclats de voix, ou de plume ici, qui ne cachent qu'une chose : une âme bien plus romantique que ce qu'elle ose s'avouer.

Anastase et la narratrice vont s'aimer, vraiment s'aimer, pas juste baiser. Ils vont se déchirer, pleurer, rire, baiser, manger, vivre en somme. C'est leur rencontre, leurs échanges et les méandres de leur amour que Françoise Colliot a entrepris de nous raconter depuis le mois de Juillet 2016. Véritable série littéraire érotique, on attend avec impatience l'épisode, le texte suivant.

 

LSFradio Live


Le podcast video

Anastase

Anastase est beau mais il se trouve laid. Il est jeune, roux, poilu. Amateur de littérature érotique, de musique et de romance. Françoise, la narratrice, est belle mais elle ne le veut pas. Elle se voit laide, moche, usée, même si à travers ses textes elle se laisse rêver des histoires fabuleuses de relation idéale. Les deux coeurs sont perdus, chacun de leur côté, et se rencontrent simplement à la terrasse d'un café. Une rencontre simple comme souvent dans la vraie vie.

Lui jeune, elle vieille. Lui, lecteur assidu d'une autrice écrivant sur un trouple fantastique. Un trouple c'est comme un couple mais à trois. Elle, toujours en train de rêvasser, le stylo à la main à la terrasse d'un café. La narratrice observe Anastase et se marre en voyant son tee-shirt. Anastase se rapproche et comprend qu'elle est l'autrice de cette histoire de trouple qui le fascine...

Je ne vais pas vous raconter la suite, vous croyez quoi ! Pour connaître les tribulations de nos deux amoureux, vous venez écouter l'émission ou vous allez les lire sur pallilogienyc, la série Anastase dans les textes érotiques.

 

Anastase ou l’histoire d’une double rencontre amoureuse

L'histoire, la série Anastase, est une histoire vraie, ou pas ... En fait ça n'a pas une grande importance pour nous lecteurs. La narratrice se dévoile, raconte leurs rires, leurs échanges, leurs affrontements aussi. Au delà des faits, Françoise Colliot à travers sa mini série érotique nous fait partager son cheminement vers l'Amour. Tout d'abord l'amour d'un autre. D'un jeune mec et d'une vieille râleuse. Leur hésitation due à l'âge, aux contraintes et oppositions sociales et à la peur d'être blessé. Mais au delà elle nous parle, elle vit cette rencontre amoureuse avec soi même. 

Car la rencontre, la vie, l'amour entre la narratrice et Anastase les obligera mutuellement à remettre en question le jugement qu'ils portaient sur eux même. Comment puis je être aimé.e par cette personne magnifique, moi qui suis si laid.e, moi qui ne suis rien ? 

Pour vous mettre l'eau à la bouche vous aurez :

1ere partie : coup de théâtre (c'est la rencontre) et résistance (leurs corps se trouvent, se rencontrent, 1er abandon des résistances)

2eme partie : les maîtres chanteurs (ou comment apprendre à chanter en se laissant guider par le plaisir) suivi par réveil dominical (la complicité grandit de plus en plus, sexe et jeu se mêlent)

3e partie, la partie pleine de haaaa : résurrection (accepter d'abandonner ses résistances pour renaître à la vie et à l'amour)

Voilà, en gros juste les textes du début, comme ça vous aurez tous super envie de lire la suite. Et ne craignez rien, Françoise aboie des fois mais son site ne mord pas, même pas du tout, il est plein de caresses même. Des papouilles, d'autres textes non érotiques, pourquoi se limiter je vous le demande. Il y a même une playlist qui peut accompagner votre lecture. Elle est pas belle la vie ? 

Very thx @

à Françoise Colliot, bien sûr. D'une pour ses textes et leur réelle qualité littéraire, mais aussi pour sa présence virtuelle, notamment sur twitter. Ses conneries, sa culture alternative. La richesse de sa vie qui en font un peu ma référence anarcho syndicaliste punkifiée (et rhumesque) virtuelle.

Quand on la rencontre, et ouais moi je sais qui c'est, on ne peut pas deviner l'immensité de la personne qui se cache derrière son masque. C'est peut-être son seul défaut, trop d'humilité tue l'humilité ... Je déconne, elle en a plein d'autres de défauts, j'en suis sûre 🙂

Francoise colliot auteur

Le cas Colliot Françoise

Françoise Colliot – le dossier est ouvert La femme au nom de site imprononçable quand tu es bourré, pallilogenienyc, et elle passe son temps à filtrer des rhums arrangés. Si c’est pas vil ça ! Bon à part préparer à picoler, Françoise est une de mes autrices favorites. Une écriture charnelle, sensible, naturelle. Quelque chose coule de ses mains et […]

 

 

Eros ou Pornos ?

Toujours ce petit dilemme. Alors je n'aime pas comparer deux textes mais ici le contraste par rapport à la lecture érotique de la semaine dernière est saisissant. Il y a 7 jours je vous lisais les aventures très crues et directe d'une infidèle avec Eve de Candaulie. Cette semaine c'est aussi une infidèle qui parle mais depuis l’intérieur. Françoise met l'accent sur les sensations, sur ce qu'elle ressent plus que sur les fait.

Les scènes érotiques sont vraiment du pur ressenti. La sensation des poils sous la main, d'un sexe qui se dresse, qui pénètre. Pour moi on est sur le coeur de l'érotisme alors qu'avec l'infidélité promise on est plus sur le courant erotico-porno. Deux écoles bien différentes donc. Là où Françoise évoque, suggère, laisse notre imaginaire faire les images, Eve raconte, décrit, relate. Allez je vais oser une comparaison, Françoise Rey ou Esparbec, à vous de choisir !

 

Les #LEC sont proposées par LSFradio & LSFbook.

Seul média en France à consacrer 1 heure chaque semaine uniquement à la littérature érotique.

Toutes les lectures érotiques en podcast

Réagis & Follow

Réagis sur Twitter avec le #LEC

et bien sûr si tu as aimé ... Re tweet, partage, like, la vie quoi 

Si tu ne sais pas ce qu'est l'Hysterical litterature ... follow me

3 réflexions au sujet de « Anastase, les aventuriers d’Eros, by Françoise Colliot »

  1. C’est malin, tu m’as fait chialer… je haussais les épaules en râlant un « nain porte cochère ! » et puis… c’est vrai, ton analyse est très juste… alors, j’ai été très touchée…
    Quant au nom de mon site, un rouquemoute de ma connaissance le décompose ainsi, je sens que ça devrait de plaire « pâlie, l’eau gît ! Nique ! »
    Ainsi, tu pourras témoigner qu’il y a pire que moi dans le portenawak !
    Merci encore, merci de tout mon coeur, de tout mon cul, de toute mon âme… et y’a des rhums arrangés qui n’attendent plus que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.