lecture erotique charlie

Les lectures érotiques – Charlie backdoor

Publié le Publié dans News de Charlie Folies

Les lectures érotiques, les coulisses d'une #LEC

Aujourd'hui on va parler des lectures érotiques mais version backdoor. Je sais que dans le titre "Les lectures érotiques - Charlie backdoor" il y a trois publics différents. Ceux qui ont lu avec un petit sourire Les lectures érotiques en se disant coool. Ceux qui ont d'abord lu Charlie Backdoor avec une grosse banane en guise de sourire. Et ceux, j'espère la majorité, qui ont lu le titre en entier et en ont déduit qu'aujourd'hui on parle des lectures érotiques de Charlie mais depuis les coulisses. Misstinguette ne voulant pas s'étaler dessus, je m'en charge.

Petit recap des règles du jeu

Pour mémoire ou informer les nouveaux venus :

Alors les lectures érotiques de Charlie, acronyme #LEC, est une émission de radio diffusée sur LSFradio depuis Mars 2015 tous les jeudis à 16h. Chacune des lectures se décompose en 3 volets.

Les deux premières parties, de 12 minutes environ chacune, sont consacrées à la lecture d'un texte érotique. Les lectures sont faites par une comédienne professionnelle, Charlie, qui a fait le conservatoire, diplôme, spectacles et tout le toutim.

Puis vient la troisième partie. Charlie est toujours en train de lire un texte érotique mais cette fois ci on complique la tâche. Entre ses petites cuisses est déposé un instrument de plaisir ou de torture, va savoir des fois, soit un magic wand soit le womanizer 500. Le but du jeu pour la belle : finir sa lecture sans (trop) hurler de plaisir.

Ça a l'air simple et fastoche, hein ?

C'est bien pour ça que je vous écris cet article car en vérité c'est tout sauf simple et fastoche. Allez, suivez moi, on passe dans le backstage et je vous montre un peu l'envers du décor.

Je lis quoi cette semaine ?

Tout commence le vendredi matin par cette question, toujours la même. Je vais lire quoi pour la #LEC de jeudi prochain ? Alors au début l'embarras venait du manque de choix. On puisait dans les grands classiques de la littérature érotique. En tout cas ce qui était dispo dans notre bibliothèque ou à la médiathèque du coin... Maintenant le souci c'est l'inverse. Les maisons d'éditions ont sauté sur l'occasion, pas sur Charlie  ! Ils savent se tenir eux ! Donc les maisons d'éditions ont vraiment joué le jeu. Enfin une émission où on lisait leurs publications et où en plus on les lisait pas trop mal.

Soyons clair je suis du genre qui aime bien châtie bien et quand c'est nul,  je dis à un inconnu que ça pourrait être mieux et à Charlie que c'est carrément nul voire lamentable. Et puis à titre de comparaison, je ne sais pas si vous avez déjà écouté les lectures de voyage au bout de la nuit mais oulalala c'est super dramatique. Alors malgré tout respect car il faut tenir 3h mais bon, c'est d'une tristesse pour le texte ...

Revenons à la lecture érotique que propose miss Charlie. Donc les éditeurs ont suivi, coool ! Mais les auteurs aussi ! Et maintenant on croule, vraiment, sous les livres, les nouvelles et autres textes érotiques. Même en enlevant les textes très amateurs. Il y a vraiment de très très beaux textes d'auteurs qui méritent d'être lus et rendus publics. Cerise dramatique sur le gâteau des LEC, c'est qu'on a tissé des liens avec la plupart. Alors comment tu fais pour choisir quand tu veux lire 10 textes en même temps ?

Le cruel dilemme du lui ou elle ou bien elle ou elle, il y a pas mal d'autrices, ha mais il y a lui aussi ... je vous laisse faire la suite.

Comment choisir ?

Alors n'allez pas croire que je fasse ma fine bouche pour elle. Charlie est ravie de cette prolifération de textes de qualité. Juste pour choisir et bien il faut les lire, les textes, et qui dit lire dit prendre le temps de les lire ... Je vous avoue que des fois j'ai l'impression de vivre avec la bibliothécaire du lycée version bombasse.

Bon en gros pour faire les lectures érotiques, chaque semaine c'est à la louche 8 heures de lecture avant de penser enregistrer. Et encore il y a des gens merveilleux comme Chocolat Cannelle et d'autres qui te préparent le travail, un peu. Et puis il y a les habitués, les chouchous des lectures érotiques. Tu connais leur écriture, leur univers, alors quand tu n'as pas le temps tu y vas sans hésiter, tu sais que c'est souvent du bon (ben oui 100% ça existe pas).

8 heures pour choisir 40 minutes de texte ? tu déconnes Renaud !

Ben non parce que voilà, la fille a un souci, elle aime les livres et les textes. Elle ne peut pas commencer un livre et ne pas le finir, sinon ça lui trotte dans la tête comme le lapin duracell. Alors déjà que c'est bizarre là dedans, je vous dis pas ! Donc tous livres ou textes commencés sont systématiquement lus en entier ...

Merci La Musardine d'avoir fait vos séries de 20 nouvelles érotiques ! Ouf des fois je peux retrouver une femme grâce à vous.

Place à l’enregistrement !

Là, toi comme moi, les noobs de ce genre de trucs, on se dit bon ben là c'est fastoche, tu dis bonjour au micro et voilà. Que nenni mon ami.e. !

Primo il y a la contrainte technique. Notre studio d'enregistrement c'est une tente décathlon avec des couvertures dessus pour mater le son. Génial en été quand il fait 39°. Un micro zoom qui bouffe plus de pîle que moi je bois de rhum, c'est pour dire. Et last but not least on habite un coin, PACA, ou comment dire, les gens sont juste un rien bruyant. Pour exemple cette nuit à 6h du matin les éboueurs passent, sonomètre à l'appui, 59 db dans le lit ... Donc en gros pour enregistrer c'est soit entre midi et deux. Ils se taisent et klaxonnent pas que quand ils bouffent. Soit vers 2 heures du matin...  Super !

Secundo un texte ça se prépare ! Soit tu peux, mal, lire un texte, ça perso je sais super bien le faire. Tu prends un texte, tu le bosses pas avant et tu le lis cash pistache. Donc tu ne mets pas d'intention puisque tu découvres la ponctuation, la mélodie du texte, au fur et à mesure. Et puis surtout tu comprends les tournures de phrases et l'intention de l'auteur qu'à la fin de la phrase ou pire du paragraphe. Donc quand c'est trop tard !

Alors quand l'écriture est proche de la nôtre, comme celle de Françoise Colliot, ça le fait. Mais chez quelqu'un comme Stella Tanagra ou Francoise Rey, qui ont un style éloigné de celui de Charlie, c'est juste dramatique.

Soit tu aimes les textes et tu aimes le travail pas trop bâclé. Donc tu lis et relis le texte pour le comprendre, lui donner corps et te le mettre en bouche. Comme une chanson en gros.  Au final pour 40 minutes diffusées tu le lis deux fois au moins donc en gros 80 minutes, tu le dis un peu vite quand même.

Ayé c’est fini !

Que dalle ! Oui c'est bien c'est dans la boîte. Tu, enfin Charlie, je suis pas fou moi, donc elle a passé 8 heures à lire, 1h 30 à préparer le texte, la lecture érotique, préparer le "home studio" puis à nettoyer tout ça ... 12 minutes avec le womanizer sur le clito laisse automatiquement place à des débordements ... et 1 heure à enregistrer. C'est fou cette tendance qu'ont les livreurs à klaxonner quand tu arrives dans les 5 dernières lignes de ton passage ... On recommence tout ... Mais bon donc voilà, ça fait donc 8 + 1h1/2 + 1h donc 10h 1/2 que tu prépares ta lecture érotique, maintenant faut la monter et l'envoyer aux chouchous de LSFradio ... Bon là c'est mon taf, en gros 20 minutes (ouf !) mais c'est pas fini !

Maintenant faut écrire le short post sur la lecture érotique de la semaine ! Alors on pourrait le faire à l'arrache comme dans pas mal de blogs. Allez pof les 250 mots minimum pour être pris en compte par gogol et l'affaire est dans le sac.

Hélas on est con, on sait pas faire. Le temps de visite moyen par post : 3min 20. La taille moyenne de nos posts : 900 mots ... Je ne me leurre pas, un visiteur sur deux ne finit pas l'article Alors pourquoi faire 1200 mots pour parler d'un texte érotique ? Et bien juste pour vous faire découvrir, pour ceux qui souhaitent, l'univers d'un auteur, l'univers d'une maison d'éditions comme par exemple En Délié(es) et l'ouvrage Oeillades.

Bien sûr qu'il y a du business derrière une maison d'éditions, c'est normal. Mais par contre allez demander à Miss Kat, à Eve de Candaulie, à Jip et d'autres (Françoise n'en parlons pas) si leurs textes érotiques leur permettent de manger des macarons de chez Hermé tous les deux jours ... Je suis pas sûr. Ils ont pris du temps pour écrire ces textes. Ils ont parfois plongé dans des zones troubles ou douloureuses en eux. La moindre des choses c'est de prendre 900 mots pour vous narrer un peu tout ça, non ?

Au final encore 1 heure dans la besace !

Je vous fais cadeau de la mise en page.

Jeudi 16 h / 17 h les lectures érotiques de Charlie

Voilà, le slogan passe sur LSFradio, vous êtes derrière votre navigateur ou sur l'appli de la radio et vous entendez une voix que vous êtes nombreux à trouver jolie vous raconter une histoire. Histoire coquine, chaude, voire une histoire qui vous met carrément mal à l'aise par le trouble qu'elle génère en vous. Facile hein ! Bon ben maintenant vous savez qu'en plus d'un auteur qui y a passé un temps variable ...

En plus d'une maison d'éditions qui a lu, relu, sélectionné et plus ou moins promotionné un texte ... En plus de tout ça et de bien d'autres choses encore il y a une petite meuf qui a passé entre 9 et 12 heures (1/3 temps finalement) de sa semaine pour nous, j'écoute donc je m'inclus, pour nous procurer un peu de joie et parfois aussi un peu d'émoustillement.

Une petite meuf qui avec son air con et en montrant son cul promotionne, à sa manière, un genre littéraire qui a touché parmi les plus grands noms de la littérature française (et mondiale). Une littérature mauvais genre qui n'a toujours pas droit de cité sur la FM ou à la télé à moins qu'elle ne soit version guimauve comme 50 nuances de M. ou autres money maker qui ne sont que des usines à fantasmes bon ton très souvent made in USA. voir cet article dans challenges.

Voilà, maintenant vous savez ce qui se cache derrière les lectures érotiques. Alors vous voulez l'encourager ? Allez sur les sites des éditeurs, commandez chez vos libraires, amenez les vieux livres érotiques déjà lus dans les médiathèques. Charlie n'est pas payée, c'est gratos tout ça. Par contre si les auteurs n'ont pas de quoi manger, si les éditeurs ferment ... bye bye les lectures érotiques et bijour 51 nuances de mazout ! 

Allez à tchao les poulets et les poulettes, on se retrouve jeudi 8 Septembre à 16h sur lsfradio. Nous on sera dans le TGV en route vers Paris mais ... internet est notre ami 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.