ejaculation masculine

Ejaculation, si on s’impliquait vraiment ?

Publié le Publié dans News de Charlie Folies

Ejaculation et contraception masculine : ode à l’ejac face ou au jardinier

Bon je suis volontairement provocateur, perso je suis pas hyper fan de l’éjaculation faciale, je dis pas une à deux fois l’an, just 4 fun, mais sans plus, mais le dessous de l’article étant sensible autant en rire au début, ça détend et on peut plonger dans les profondeurs abyssales de nos comportements macho et de petites teubs.

Aujourd’hui on va parler éjaculation masculine mais pas sous l’angle de comment pouvoir gicler des litres de sperme qui a le bon goût de la fraise tagada, pas non plus sous l’angle de comment faire une bonne éjaculation faciale, la technique sans être évidente n’est quand même pas non plus d’une rare complexité.

Mesdames et messieurs qui recevez l’éjac face, pensez à bien fermer vos yeux ça pique les muqueuses

On va parler de l’éjaculation masculine mais surtout de ses conséquences : la reproduction / contraception. A travers notre éjaculation se reflète hélas notre lamentable habitude à nous laisser aller comme une camgirl sur son gode ;), se reflète nos enfantillages, et en déchargeant le fusil on en profite pour se décharger des conséquences d’une éjaculation non consciente, après c’est facile de dire « oui mais elle avait qu’à prendre la pilule … j’ai envie de dire : enfoiré de petit mec !

Ejaculation masculine – procréation débile

Je ne dis pas qu’avoir des enfants c’est débile, chacun voit sa vie comme il l’entend. Par contre je vais aujourd’hui pousser un coup de gueule envers mes compagnons aux bourses velues (ou pas) hétérosexuels qui ont la fâcheuse manie de laisser leur partenaire gérer seule la procréation / contraception. Ejaculation piège à con serai-je tenté de dire, le souci c’est qu’on piège nos chéries, nos partenaires d’un jour ou de toujours, peu importe.

Ejaculation et tradition :

contraception masculineC’est pratique, hein ? C’est sympa d’en avoir rien à foutre. C’est quand même sympa pour nous les zommes, la tradition, les habitudes, le ben c’est comme ça, non ? Une fois la meuf pécho et son string enlevé, on y va on burine, on fait notre petite affaire, on lâche les chevaux et on se retire pour laisser refroidir le siffredi (je me vante) pendant qu’on fume une clope en disant « alors bébé, heureuse ? » (style Jean Pierre Marielle dans les Galettes de Pont Aven).

Je force le trait, ok, encore que(ue) si on enlève le tralala, le baise main, le repas au resto et l’ouverture de la porte, galanterie oblige, c’est quand même un peu ça des fois. Donc je force le trait car pour beaucoup de mecs, pas une seule fois dans leur vie ne leur vient à l’idée de s’occuper eux aussi de la procréation. Comme si le rôle, la place de l’homme se limitait à l’éjaculation point barre, ce qui se passe après c’est dans la femme, donc ça ne nous regarde pas … heu, vous déconnez là ? Ha ben non ils le croient vraiment 🙁

Souvent quand j’aborde ce sujet auprès des mecs la réponse est :
« Ben c’est pas nous de gérer ça  –  ???? Heu c’est à qui, au Pape ???? –  Ben à la meuf !  » –  OKéééé !

Donc grande nouvelle du monde des zommes, pour faire un enfant il faut être 1 et être une femme … La Femme est donc capable de parthénogenèse comme les plantes donc la Femme est une plante, voire un ficus (ce qui est parfois vrai vu certaines potiches – ok je sors)

Ca vous fait rire ? Ben moi pas, ou si mais parce que c’est tellement énorme, tellement stupide que j’en ris mais un peu jaune j’avoue.

Alors oui on ne nous l’a pas dit, oui les mass médias n’en parlent pas ! Mais ce n’est pas parce que ce n’est pas « vu à la télé » que ce n’est pas possible ! Encore et toujours le poids des habitudes et de la norme … Un sacré poids quand même pour quelque chose d’aussi impalpable, non ?

Peut-être qu’il est temps d’arrêter de mettre la faute sur « la morale, « la tradition », c’est un peu facile, et de justement poser nos couilles sur la table et empoigner le problème à bras le corps. Ça s’appelle devenir responsable … devenir Adulte ! 

Ejaculation et procréation

Jusqu’à preuve du contraire chez les mammifères, notre espèce, il faut être deux pour concevoir …  Chaque fois qu’il y a éjaculation il y a potentiellement Création. Alors les gentils bisounours qui viennent faire ouin ouin en disant :

« oui elle m’a fait un enfant dans le dos » – non mais conno t’étais là, non ?

Tu as fourni au moins la moitié du matos, non ? « Oui mais elle avait dit … »

Comme dirait Jacques Chirac, « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ».

Perso je n’ai jamais voulu d’enfant, j’ai rencontré dans ma vie deux femmes sublimes, dont Charlie, qui avaient le même non désir que moi mais comme je suis conscient que parfois on a des pulsions inverses de ce qu’on prétend j’ai toujours pris mes précautions (et plutôt 4 fois qu’une), non pas qu’elles ne soient pas fiables (elle l’est pas … aïe aïe pas la tête maîtresse Charlie, pas la tête), juste par prudence et par sens de l’équité.

Sens de l’équité et éjaculation, what’s the fuck ? Et bien si on réfléchit deux secondes, est-ce normal que la femme soit la seule à prendre des hormones, à se foutre un truc en cuivre à l’intérieur, à se faire ligaturer des organes ou même carrément retirer ceux-ci ? Est-ce normal qu’elle soit la seule à foutre sa santé en l’air pour ne pas avoir d’enfant (qu’on fait à deux) ou du moins  en avoir un quand le moment est choisi ? Perso je ne trouve pas !

Je me suis heurté à plusieurs dilemmes qui me sont très personnels. D’un côté il était hors de question que mes compagnes de jeu nuisent à leur santé pour mon confort et mes habitudes sexuelles. De l’autre côté je ne voulais pas nuire à ma propre santé. [fiche sur la contraception masculine]

La capacité de procréation étant un élément naturel, une capacité souvent incluse dans le packaging (comme l’auto-radio), vouloir stopper son processus naturel entraîne souvent quelques soucis parfois majeurs. Comme dans les 50 ans à venir je ne me souhaite ni une ablation testiculaire ou pénienne ni une grave maladie et que je mange bio sans antibiotiques depuis 35 ans, je zappe les méthodes 1 et 2. [voir la fiche]

ejaculation et contraceptionLa pilule … mouais, alors un Renaud avec plus de libido et plus agressif, comment dire … personne n’en veut.

Bien sûr le préservatif est la méthode la plus simple alliant safe sex et contraception mais voilà, je suis un peu vieille France et le plastique j’aime pas bien ça, en tout cas dans une relation régulière.

La Vasectomie ? Je n’avais aucune envie de passer ne serait-ce qu’un après midi sur le billard pour me faire ligaturer des trucs, pour moi ce n’était pas le souci du côté « définitif » mais c’est à prendre en considération quand tu as 25 ans, sait-on jamais …  (et puis honnêtement au moins je vois de blouses blanches près de mon membre encore viril, au mieux je me porte).

La contraception chauffante, modifier la qualité de notre éjaculation semble une bonne idée mais le côté slip kangourou chauffant … je porte pas de sous vêtements donc …

ejaculation masculineDevenir Maître Tantra … je pourrais faire un blog tout seul avec uniquement des « J’ai testé pour vous ». Mon plus grand drame c’est que j’aime tester mais je déteste maintenir une fois que j’ai capté ce qui me plaisait dans la pratique … je sais, ami(e)s spiritualistes, c’est maaaaaal mais bon moi j’aime bien goûter à plein de choses et envoyer tout péter …

Il me restait l’art du jardinage, ce n’est clairement pas la plus sûre même si c’est la plus naturelle. J’avoue, je suis fier qu’en 23 ans de vie sexuelle avec des filles en vrai (oui je fus dépucelé physiquement sur le tard, c’est comme ça on n’y peut rien et pierre qui roule amasse rarement de la mousse), donc depuis 23 ans que je pratique l’arrosage intensif, aucune de mes chéries n’est allé faire un seul IVG.

Je ne vais pas rentrer dans les détails de cette manière de contrôler son éjaculation. Je ne la recommande qu’aux hommes très clairs dans leur tête et capable de suffisamment d’affection pour leur partenaire pour accepter de se contrôler pour ne pas leur nuire. Car il s’agit tout simplement de ça. L’Amour et le Respect de l’autre.

Aimez-vous suffisamment votre partenaire pour perdre un peu de plaisir afin qu’elle n’ait aucun déplaisir ? 

Vous allez dire « Ouais mais c’est pas facile !!! » Oh les loustics, on est entre mecs là ! Vous ne vous êtes jamais branlé ? Allez on me la fait pas !

Donc comme moi vous avez mis quelques fois la main à la pâte et vous savez très bien quand la pression arrive ! Nous savons tous très bien et assez rapidement quand tout le matos va envoyer la purée – désolé mesdames de ces propos crus mais on est censés être entre mecs là 😉 – Donc si vous le savez quand votre main enserre votre pénis, vous le savez quand la foufoune enserre le kiki, non ?

Et bien au lieu de pousser le fameux rahaaaaaaaaan dedans, quand vous sentez que vous allez être pris à la gorge vous faites comme dans les films porno, vous sortez et vous faites rahaaaaaaan dehors ! C’est pas plus compliqué que ça !

Attention il ne s’agit pas d’attendre le dernier moment ! Le truc « Allez encore un allez retour » c’est totalement interdit ! Vous sortez AVANT que la pluie tombe. Il vaut mieux faire 10 allez retours de plus dehors que un foireux dedans !

Et si vous voulez à tout prix finir dedans (lol c’est super glamour) empoignez votre masturbateur favori.

Bon je ne vais pas m’étendre sur cette pratique qui est fiable uniquement si vous, vous êtes fiable et perso en tant que mec je n’ai aucune confiance en vous. C’est triste de dire ça mais c’est vrai, pour l’instant notre atavisme, le déni dans lequel nous plongeons, le refus de la « chose féminine » est vraiment immense, aussi immense qu’il est scandaleux.

Chers amis de la bourse arroseuse, honnêtement, est-ce que vous trouvez ça juste ?Est-ce que vous trouvez une légitimité à notre comportement ? Est-ce que vous trouvez qu’au 21 ème siècle il est normal que celles qui partagent, de près ou de loin, nos vies soient les seules à vraiment s’occuper de la propagation ou pas de notre race ? Est-ce que vous trouvez normal que ce soit sur leurs seules « frêles épaules » que repose un changement aussi radical dans la vie d’un couple ou d’une personne ? Est-ce normal qu’une personne mette en jeu sa santé pour un choix qui, souvent, se fait à deux ?

Nous voulons, en théorie, qu’elles aient de la considération pour nous, qu’elles nous aiment, qu’elles aient confiance en nous mais comment pourraient-elles avoir confiance en nous quand nous nous comportons comme des enfants ?

Homme et Femme, la contraception l’affaire de tous

Cet article était juste un coup de gueule pour faire prendre conscience à mes copains hommes que l’éjaculation est tout sauf un acte anodin. C’était une manière, peut-être maladroite, de prôner haut et fort l’Egalité, notamment celle de nos entrailles, aussi importante que l’égalité de salaires. On parle beaucoup de l’égalité dans le boulot, la parité dans la vie sociale et autres mais j’aimerais que nous parlions un peu de l’égalité face à la procréation et là … ben ça coince. Etre un homme « moderne » ou du moins responsable c’est prendre ses responsabilités, ne pas les décharger, les vomir parfois, sur l’autre, surtout ne pas « faire sa petite affaire  » et hop on en parle plus.

Je vais m’arrêter là, je crois que vous avez compris l’essentiel. Un enfant ça se fait à deux ou ça ne se fait pas à deux, ce n’est pas à l’un de porter la responsabilité des deux, quelque soit la raison.

J’aurais pu parler des plans de merde que font les hommes comme les femmes pour manipuler leur partenaire par enfant interposé. Je ne vais pas parler de l’idée à la con du genre « on va faire un bébééé et tout va allez mieux dans notre couple « , non ça ne va jamais mieux parce qu’il y a un bébé, ça se tasse au mieux pour exploser 17 ans plus tard. J’aurais pu continuer sur plein d’autres choses mais non, on va s’arrêter là. Je crois que vous avez eu votre compte.

Alors loin de moi l’envie que vous culpabilisiez et que vous arrêtiez de prendre du bon temps, encore plus loin de moi l’idée que vous vous agenouilliez devant les femmes, rassurez vous la connerie comme le trou du cul est super unisexe. Mais juste prenez conscience de votre part de responsabilité. En gros on enlève notre bavoir de gros bébé, on descend de notre chaise à porteuse et on se met au même niveau que les filles.

En plus apprendre à contrôler notre éjaculation c’est quand même sympa, pour elle bien sûr mais aussi pour nous, non ?

Petit récapitulatif succinct sur la contraception masculine

Je vais classer tout ça du plus fiable au moins fiable

  1. L’ablation ou la castration physique ou chimique … Et oui, pas de zigounette pas de galipette, bon je sais c’est pas réjouissant
  2. Une bonne grosse maladie, des gros traitements anti viraux, anti bio, les pesticides, la chimio et autres trucs funky !
    Ca vous parait con mais on parle de contraception, pas de bonne santé, après tout on file à bouffer à nos chéries des pilules qui les rendent malades et favorisent un nombre incalculable de pathologies, non ? L’égalité ça serait ça messieurs …
    <<< On va peut-être passer à des choses un peu plus souples, non ? >>>
  3. La pilule pour homme, méthode relativement récente qui engendre bien moins de soucis que la pilule pour les femmes. Bon cette méthode entraîne quand même agressivité, surpoids et libido insatiable…  En plus en France elle n’est prescrite que par un seul centre à Toulouse (malgré les recommandations de l’OMS)
  4. Le port du préservatif !!! ben ça semble évident, après inconvénient ça éclate parfois, j’avoue c’est une habitude à prendre et des fois dans le feu de l’action … un gros avantage, ça protège des enfants mais de bien d’autres très très mauvaises surprises en pleine recrudescence
  5. La vasectomie (attention dans 80% des cas il y a des « repousses » ) Elle consiste en la ligature des canaux amenant vos spermatozoïdes dans le liquide séminal. La vasectomie est légale depuis l’année 2000 en France (?!)
  6. La contraception thermique, en chauffant nos testicules on empêche la production de spermatozoïdes, le gros inconvénient c’est de devoir porter 15 heures par jour un slip chauffant qui va anéantir toute libido chez votre partenaire, d’où une réelle efficacité de cette méthode 🙂
  7. Devenir maître ès Tantra et pratiquer « l’éjaculation en poudre » non, je déconne, mais vous pouvez tout à fait avoir une « éjaculation » à l’intérieur de vous et non à l’extérieur (dans votre chérie) mais la pratique demande un gros gros gros entraînement et on ne s’entraîne pas dans le vagin de nos copines … donc prévoyez de longues heures de plaisir solitaire
  8. L’arrosage de la pelouse autrement appelé le retrait, c’est la moins fiable, la moins sûre, celle qui demande je crois aussi le plus de contrôle, d’honnêteté et de connaissance de soi. Cette méthode interdit absolument la moindre zone d’ombre ou le moindre oubli de soi.

Liens annexes :

Article autour de la contraception masculine sur 50/50

Le site contraceptionmasculine

3 réflexions au sujet de « Ejaculation, si on s’impliquait vraiment ? »

  1. Merci pour cet article au ton tres rabelaisien mais au combien utile. Je trouve ton coup de gueule assez salutaire car tellement juste. Trop souvent Lee comportement sexuel des hommes est inconséquent. A nous le plaisir, à elle les contraintes.

    Pour ma part, dans mon couple pour que ma compagne arête de s’empoisonner, je pratique le retrait. C’est fiable si l’on a envie que ça le soit.

  2. Parfois Rabelais, ca gouaille et sa faconde sont indispensables pour exprimer un sentiment. Et puis concernant l’éjaculation une éructation me semblait de mise 🙂
    pour ce qui est du retrait je suis bien d’accord avec toi c’est ultra fiable si on sait gérer, a minima, sa queue, ce qui me semble etre l’acte de décence minimale pour une relation presque saine et presque harmonieuse 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.