DDong-DP01

Double Dong Cobra, test sextoy video

Publié le Publié dans Plaisir Anal, Plaisir Vaginal, Test sextoy

Double Dong Cobra pour jouer en solo

Coucou à toutes mais aussi à tous

Aujourd’hui encore un test sex toy essentiellement féminin, et oui je sais messieurs, vous râlez mais bientôt il y aura du changement, « wet & see » comme disent les coquines. Donc aujourd’hui, un jouet permettant de réaliser un des fantasmes les plus répandus chez la gente masculine (mais aussi féminine, en tout cas perso), à savoir la double pénétration – je vois soudainement l’oeil de certains mâles retrouver éclat et sympathie pour ce test sextoy 🙂

Ma découverte de la DP est racontée dans ce billet « Double pénétration du fantasme à la réalité« 

Le Double Dong Cobra est un sextoy pour jouer en solo. Autant le Double Dong de Dorcel testé il y a peu – lire le test du Real Double Do –  était conçu pour des duos, autant le double dong cobra est lui conçu pour du solo, on le reconnaît notamment à sa forme en C.

Double Dong Cobra Déballage

Bon ben sur cette partie, j’en connais au moins qui va être content car je vais faire court et précis :

Le contenant, la boîboîte, est … affreuse 🙂 voilà ça c’est fait ! Welcome back les années 90, on a du carton, du plastoc transparent, c’est bien vulgos alors si j’avais un côté fan du old school je dirais « non mais c’est top c’est hyper vintage » mais ce n’est pas mon cas donc voilà, c’est moche, vous ouvrez, vous jetez.

En même temps, hop on parle cash du prix, nous sommes sur un sextoy à 16€ il faudra en tenir compte pendant tout le test

Le Double Dong Cobra détails :

Maintenant pour ce qui est des finitions, la qualité du double dong édité par BelgoPrism est clairement perfectible, des grosses traces du moulage sont encore visibles. Par contre il a un élément essentiel pour moi, il ne contient pas de phtalates – et ça c’est cool.

Bon en même temps vu qu’il est chez arbredesplaisirs.com je me doutais bien qu’il n’y aurait pas de phtalates

D’ailleurs, petit détail à ce sujet, je n’ai trouvé nulle part sur la boîte la mention sans phtalates, mais en fouillant sur la toile, toutes les boutiques et les articles affirment que ce sextoy est sans phtalates, et j’avoue avoir une grande confiance en l’Arbre des Plaisirs, qui ne vend que des sextoys sans phtalates, mais ça serait en plus que cette mention apparaisse sur l’emballage.

La matière utilisée pour ce double dong Cobra, la Jelly, permet en général d’obtenir des godes très souples et c’est le cas justement ici. Alors perso j’aime bien les godes souples, ça permet une meilleure adaptation du gode à mon vagin, ben oui parce que sur un gode dur c’est votre vagin qui doit s’adapter (sauf si le gode est super bien fait comme l’Orchidée (Bois) ou les Pure (acier), en somme un gode souple c’est assez cool. Alors avec ce double dong, au niveau souplesse et bien vous allez être servi.

La longueur de ce double dong cobra avoisine les 42 /43 cm, c’est courbe donc c’est flou, vous avez une partie relativement large, diamètre 3.6cm,  et une autre partie, vraisemblablement pour l’anal, qui tourne autour de 2.5 cm donc c’est du easy – en tout cas perso c’est du easy, après chacun voit avec son trou du c…voilà voilà.

Ce gros écart de taille peut faire de ce double dong un excellent partenaire pour s’initier à la double pénétration.

 

Bon après la Jelly a un petit inconvénient, c’est qu’il y a une odeur de plastique, cela dit il y a peu de gens qui se collent le nez sur leur gode. Pour rester sur la matière, je vous rappelle à tous que qui dit Jelly , silicone et autres produits issus de l’industrie chimique, et oui quand même, donc qui dit silicone, jelly, pvc ou tout autre sorte de plastique, dit lubrifiant à base d’eau uniquement ! Ou alors vous voulez faire une expérience mais bon, après ne venez pas dire « ouais Charlie elle m’a pas prévenue tatitata … » 🙂

Double Dong Cobra Bilan 1 :

Double dong Cobra une gourmandise qui vaut : 2 Stars

Bon je ne m’attendais pas à une super qualité, un truc de fou, mais c’est vrai que la finition est assez … nulle. Alors oui il est transparent, il est très souple, j’ai un peu peur d’ailleurs, pour la partie anale il faut un minimum de fermeté, oui il a 0% de phtalates, oui il ne coûte vraiment pas cher mais du coup je râle d’autant plus, si BelgoPrism avait seulement passé un peu plus de temps sur leur double dong Cobra on aurait eu un truc à priori très sympa pour moins de 20 euro, ce qui est quand même super rare.

Mais bon, c’est mignon les considérations esthétiques mais l’essentiel reste la pratique alors …

Double Dong Cobra en Pratique

Bon alors les gens de BelgoPrism ont loupé la partie packaging et aspect extérieur, qu’en est-il de la partie plaisir … Imaginez un double dong pas beau mais super efficace, moi pour 16€ je fonce 🙂

Alors passons sur l’odeur de plastique due à la Jelly, ce n’est pas mon nez que je vais coller dessus, mettons une petite noisette de lubrifiant à base d’eau dessus et testons ce double dong Cobra :

Première évidence il glisse super bien, c’est un des avantages souvent de la Jelly sur le silicone, c’est qu’au niveau glisse c’est le top. Bon là sur le double dong Cobra ça glisse même presque trop, vous verrez sur le test, mais j’ai bien galéré et en anal c’est encore pire.

En fait au final je suis obligée de mettre la partie fie en vaginal et la partie large en anal, et pourtant je ne suis pas à franchement parler une débutante de l’anal, par contre sa souplesse extrême fait qu’une fois mis en anal il n’y a aucun souci pour le passage en vaginal à l’inverse du double dong Dorcel qui lui est trop rigide.

Je ne pense pas qu’il soit vraiment étudié pour coulisser de l’un à l’autre, en fait j’émets quand même pas mal de doutes sur ce double dong Cobra, le côté serpent dans l’idée c’est sympa mais en pratique … vous verrez. Trop de souplesse tue la souplesse !

Par contre : je viens de réussir grâce à ce double dong ma première double vaginale, et en plus easy !

et ben c’est très sympa cette affaire 🙂 je vais approfondir l’expérience …

Conclusion sur ce double dong Cobra

Conclusion assez mitigée, 2.5 Stars

Un jouet pas au top dans l’ensemble, comme je vous l’ai dit niveau finitions c’est pas ça du tout, et y a des petits problèmes au niveau pratique.

En fait, comme la partie fine est très très souple, trop même, elle est hyper galère à insérer en anal, ce qui est un peu le but au départ ! Par contre, une fois que votre anus est suffisamment détendu et ouvert, là on y arrive. Donc, c’est pas hyper logique ni hyper bien conçu. Il aurait peut-être fallu  une autre matière, ou alors, éviter de resserrer autant la partie fine (en fait y a comme une goutte, un gland, au bout et après ça se rétrécit, du coup il manque de tenue pour l’insérer).

Bon, une fois qu’on a bien galérer, y a moyen de s’amuser, pas en coulissant le double dong, mais plus en appuyant sur la partie qui reste dehors.

En gros ne vous attendez pas à un sextoy qui vous mâche le travail 🙂

Le gros point positif de ce double dong c’est de m’avoir permis de réussir une double vaginale …

avis aux amatrices donc

Comme je vous l’ai dit au début, le prix est tout petit, donc, à chacun de voir, en fonction de ses envies et de son porte monnaie. Mais je vous avoue que si je pars sur une île déserte, ce n’est pas le Cobra que j’embarquerai avec moi.

 

Au départ, je trouvais l’idée super cool, un double dong vraiment adapté à la pratique solo, au final c’est pas trop ça je trouve, au final, je préfère mes DP old school avec deux godes différents.

Peut-être que je ne suis pas faite pour les double dong, parce que j’aime trop pouvoir gérer comme j’ai envie la pénétration de chaque gode, à la profondeur et au rythme que je veux, avec un double dong les deux godes sont forcément solidaires, du coup y a moins de possibilités de jeux et de variations à mon goût.

Alors si vous qui lisez ces mots êtes aussi fan de DP mais avec un double dong, j’ai hâte de savoir pourquoi, et comment aussi 🙂

Des bisouxxx et au plaisir de lire vos commentaires !

AdP-DDong-cobra-001 double dong cobra DP-charlie-camgirl

 

 

Le Resto dont je parle dans la video soft : « Comme en Italie » à la Ciotat (13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.