Charly F

Diantre ma femme tourne un porno !

Publié le Publié dans conseils aux camgirl

Ma chérie, tu tournes un porno quand ?

Ou comment « a girl next door » tourne un porno just 4 fun

Des fois on pose des questions à la con dans la vie. Celle là de question, « ma chérie tu tournes un porno quand ? », est apparue très tôt dans notre relation, bien avant qu’elle ne devienne webcam girl.

Je me rappelle le tout début, quand on ne passait pas 25 h sur 24 ensemble, je rentrais chez moi et me livrais au seul sport dans lequel j’excelle, celui des plaisirs solitaires. Je trouvais des bouts de Charlie, dans le rire enfantin d’Aurora Snow,  le regard de braise de Fovéa (concupiscence, mes premiers émois, j’ai encore le dvd), et surtout sa capacité à « partir » toujours plus loin comme une Jayna Oso en un peu plus light.

La vie se met en place, tu constates qu’effectivement ta copine est bien plus cochonne que ce qu’elle s’autorise à penser alors un jour tu te lances ,

Tu oses dire le truc que 88% des mecs pensent sans jamais le dire :

C’est quand que tu tournes un porno ?

Bon à l’époque je me suis pris comme qui dirait l’angle d’une porte dans la mâchoire 🙂 Normal ! Mauvais timing …

Et puis la Miss voulait faire carrière dans le ciné classique, et puis elle se trouvait moche et puis elle était trop vieille et puis « tu n’y penses pas que va dire mon père » … heu, rien qu’il ne disait déjà à l’époque mais bon.

Mauvais timing certes mais patience, j’ai un bon feeling pour donner les directions aux gens donc comme elle dit, « wet & see ».

tourne un porno

7 ans s’écoulent et « diantre ma femme devient camgirl »

Bon je vous ai déjà relaté les effets kiss cool (ou pas cool) de ce choix professionnel (et oui c’est un vrai métier en dépit de pas mal de croyances), je ne vais pas revenir dessus. Dans un coin de ma tête je savais, espérant et redoutant ce moment, qu’un jour ou l’autre Charlie me dirait qu’elle tourne dans un porno… encore une fois question de temps.

Et puis bien sûr ce qui devait arriver arriva.

Juin 2015 – « tu en penses quoi si je tourne un porno ? »

C’était peu de temps après la dernière libre antenne de LSFradio en Juin, Elisa avait tendu la perche sans le savoir, en disant à Charlie « j’te conseille de pas faire de porn, à part avec un grand nom, style B.Root » …

Ok ! Juste lui ! Un peu comme dire à un acteur « ne fais pas de film sauf avec Jarmush ou Costa Gavras » 

Oh ben justement, le si beau hasard, on venait de finir « le pornographe et le gourou »… Le parfum, la marque invisible qui se dégage du livre nous a donné la certitude que M’sieur B.Root était bien plus proche de Valentin que ce qu’il veut l’admettre.

En gros on s’est dit qu’on aimerait bien le rencontrer et boire un coup avec ce « Monsieur ».

Boire un coup !

A cette heure là moi perso je me suis pas dit « coool Charlie elle va faire un film avec lui » !

Mais tout le mois de Juillet, des discussions sont revenues autour du sujet :

  • « Alors si je tournais un porno avec Manuel Ferrara tu le prendrais comment ?  »
    lol, comment dire, si je couche avec Lucy Liu tu le vis comment toi ?
  • « A ton avis on est payé combien quand on tourne un porno ? »
    Ben moins qu’un pdg et plus qu’un ouvrier agricole, qu’est-ce que j’en sais
  • « Apparemment tu sais, les réalisateurs dans les tournages X sont pas hypers sympa »
    Ben en fait je connais pas de réal super hypers sympas dans le X ou pas dans le X
  • « Si je tourne un porno tu crois que les gens ils vont me reconnaître dans la rue ? »
    Ben en même temps, s’ils te reconnaissent c’est qu’ils ont vu le film donc soit ils ont honte et ferment leur gueule soit ils passent par dessus leur honte et c’est déjà un bon point

Je vous fais grâce des autres questions, grosso modo toutes autour du même truc, c’était mignon cette façon de prévenir l’autre et de se prévenir soi-même de ce qu’on va faire…

Bon quand même comme une partie de mon taf c’est de savoir quelle connerie les gens ont mis ou vont mettre en place, il a vite fallu qu’on ouvre la boite de Pandore, histoire de manger les cookies planqués dedans 😉

Le film avec John B. Root n’était pas du tout à l’ordre du jour, mais ça sentait le chaud de ce côté là 🙂

Charlie (Charly) n’est pas MA femme, ce n’est pas un bien que je possède, ce n’est pas un objet même pas un chien (même si elle est souvent chienne mais c’est autre chose ), c’est un être humain (avant même d’être une femme) et à ce titre elle est Libre.

Ca semble de la philosophie, de la belle pensée et bien que voulez-vous, j’essaie de transformer la philosophie en hygiène de vie, de rendre concret ce qui trop souvent reste de l’ordre de la pensée, au final c’est plus simple et bien plus funky.

Donc humant le feu qui couvait dans la grange, il fallu faire une petite mise à plat après le premier passage au Cap d’Agde :

  • Primo : Tu fais ce que tu veux de ta foune et de ton cul mais il met une capote et t’essaye qu’il soit mieux que moi – faut pas déconner quand même
  • Secundo : A le faire tu prends ton pied, tu choisis où, quand, comment et surtout pas de culpabilité
  • Tertio : tu en fais pas une règle de vie, je vais prendre super pas bien de voir 3 brosses à dents dans la salle de bain
  • Et surtout si tu fais un film – tu fais un beau truc qui te rende fière  et que je puisse mater – donc josiane et marcel même pas tu y penses, et le crétin facho en lunettes de soleil qui up en ce moment c’est pareil – ô humiliation ô flagellation, que des good sensations – je sais, j’ai l’âme poétique 🙂

Vous allez rétorquer : Heu là, tu prends en main sa vie, ben je suis aussi son coach, son bouclier, son conjoint et je connais un peu les gens, je sais comment ils fonctionnent donc mon job c’est anticiper, après si elle a envie de ne pas respecter ces points elle est libre de ne plus vivre avec moi, la porte est ouverte 🙂

Rhoooo t’est dur là , non non, je sais que je serais tout malheureux, triste et elle aussi mais je n’ai jamais aimé mener des combats perdus d’avance. Je préfère être malheureux à fond 100 jours que sombre et glacé de l’intérieur 10 ans.

cap d agde pornoVous vous en doutez une fois la mise à plat faite … ben le sujet de tourner un porno est revenu de plus belle.

C’est ça qu’il y a de bien, une fois qu’on met les choses à plat il n’y a plus d’hésitation …

Comment dire que la session 2 au Cap d’Agde en Août fut …chaude – dsl du retard sur les posts, il arrive bientôt.

Août 2015  » oh ben dis donc, quand on monte sur Paris

Si on allait voir John B.Root ? »

Oh ben voui alors, en v’la une idée qu’elle est bonne, on lui amènera des dragées (on avait un mariage la veille).

Et là tu te tais – Là au fond de toi, tu sais  exactement ce qui va se passer mais étrangement tu restes silencieux – et quand tu appelles pour caler le rendez vous (voui on a son 06, tu vois quoi, la classe j’veux dire, mdr) Jean Racine

ben John Root en vostfr ça devient Jean Racine, le B étant là pour faire Beau ou Baise ou Brasse, lol, J’em-brasse Racine, voire même J’enracine 😉 dsl je reviens

telephoneDonc quand le Jean Racine du X te dis « voui pas de souci, venez à 13h je serai juste en train de finir de bosser » comment dire qu’au fond de toi c’est un peu la guerre.

  • D’un côté, le vieux mâle méditerranéen bien possessif qui fait gulp
  • de l’autre le jeune étalon (je suis encore très vert pour mes 43 ans) qui fait Yiha trop la classe j’vais croiser de la maxi bombasse
  • Et au milieu l’UDF – heu non pardon – le vieux sage taoïste qui est en train de faire de l’hyper ventilation pour accepter la vie comme elle se présente, sans projeter ni redouter …

Hiroshima mon yogourt en gros.

Mais surtout au final tu te tais ! Tu deviens un mix entre Jo Dalton, M Pokora et David Caradine, en gros tu deviens George C. What else (trop la chance, j’ai été GC 24 h dans ma vie !).

Tu te tais mais tu sais, tu le sais parfaitement quand tu vois ce petit cul s’agiter 10 pas devant toi, te laissant porter un sac à dos de 30 kg alors que tu as un handicap sans s’en soucier. Tu sais, tu te tais et tu avances en regardant la ptite « miss dinguette » trottiner et rire comme une bécasse.

Un jour je vous parlerai de sexualité et du handicap et pourquoi pas faire un porno tiens, ça ferait un vent nouveau sur la scène X, c’est ennuyeux tous ses corps de mâle parfait, non ? je déconne … pas sûr … à suivre …

Chaque pas te rapprochant de la porte de Mr Racine te transforme en vieux canasson partant, l’échine basse vers la réforme.

charlie webgirlIl n’y a pas vraiment de peur, pas d’entrain non plus, ton temps est venu, le moine taoïste prend le pas sur le vieux jaloux pas sûr de lui et sur la bite adolescente imbue d’elle-même. Chaque pas devient celui d’un skieur de fond dans les grandes courses arctiques. Tu sais, tu te tais, tu avances et tu oublies. Tu oublies tes croyances, ce que tes parents, tes amis t’ont dit, tu oublies tes espoirs d’être un jour l’unique, le seul, le vénéré, l’adulé pour redevenir au final ce que tu as toujours été, un être vivant libre d’aimer, libre de rire, libre d’être libre.

La porte est devant toi, la trotteuse croqueuse folle n’arrive pas à saisir le bon code, « appelle John » sort tout seul de ta bouche, tu as le sourire aux lèvres, le vieux mâle se trouve nul à chier, le jeune con vérifie son matos, le moine est heureux, détendu. « Oups, dsl Charlie j’ai oublié de te dire, c’était la folie ce matin, fais le tour par derrière » … Ok ! C’est fou comme certaines phrases dans certains contextes peuvent prendre un sens plus … large.

Deux étages plus haut, elle est déjà en train de discuter, la jupette déjà courte devient presque invisible sur le fauteuil de montage. Emma la maquilleuse me reçoit, John me fait une rapide bise, Diogène grogne, presque je me sentirais pas le bienvenu, mais le loup en moi ne peut pas craindre le petit chien, le moine prend définitivement le dessus, il n’y a plus que lui et l’esprit du Loup en moi, tout est en place.

Ta femme tourne un porno, wahou la chance !

Mouais je sais 🙂

la suite … et oui, vous voulez la suite, le making off et tout le toutim, ben vous l’aurez samedi ou dimanche avec mes ressentis, les photos et videos off – vive le téléphone portable – et peut-être des petits bonus si vous êtes sages.

En attendant la sortie du set de 105 photos le 31 Août, je vous laisse avec le trailer et les photos sur le blog de Valentin des Nuages aka Jean Racine aka John b. Root 🙂

Comme la vidéo sortira le 15/09/15 je vous conseille d’aller voir les autres filles sur explicite-art.com le travail est remarquable autant par l’image que pour l’affection qu’il leur porte ça nous change du gonzo partouzeur moche et défoulatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.