cam girl Actucam

Actucam, un amoureux des cam girl

Publié le Publié dans conseils aux camgirl

Cam girl : Actucam, le site spécialisé dans les news des cam girl

Bon, ben c’est la rentrée … Ou en tout cas elle se rapproche à grands pas, même si perso je n’ai pas vraiment pris de vacances cet été – oui je sais, c’est trop triste la vie – alors qui dit rentrée dit taf et donc promotion.

Il était une fois … Actucam le site pour les amoureux des cam girl

cam girl versus mass mediaUn jour en regardant mes backlinks, je vois Actucam comme source importante de trafic vers mon site (ce matin là 43 visiteurs – presque 5% :D). J’interroge à ce sujet mes renseignements généreux (mon chéri en gros) Actucam : inconnu au bataillon !

Comment cela se « fesse » ! m’exclamais-je. Ni une ni deux, saute sur ma souris et suis le fil pour voir qui est de l’autre coté, je tombe sur un site, dsl pour lui, assez neutre, pas vraiment glamour et pas trash non plus, presque un site de geek.

Bon ok, allons voir plus loin, ah tiens ça c’est plutôt cool, le sujet est très précis, les news des cam girl et uniquement les cam girl (pas encore de cam boy, vous comprendrez plus tard pourquoi) … et c’est en français !

Je note le « et c’est en français » parce qu’autant le métier et l’info sur les cam girl sont assez répandus dans le monde anglo-saxon, autant dans la communauté francophone de france (en Belgique et au Québec  c’est différent) ben c’est pas terrible. Autant dire que bien peu de monde dans notre hexagone connaît le métier de cam girl et encore moins savent en quoi ça consiste – c’est un peu plus que juste de l’exhib, voir l’interview de ChocolatCannelle à ce sujet – Heureusement qu’il y a (findus) 7 à 8 en France pour obliger l’obs, libé et autres à s’intéresser à ce qui, que ça plaise ou déplaise, est en train de remplacer le porno classique, à savoir les live cam et les cam girl (et cam boy)

Alors Actucam c’est quoi et qui en fait :

Derrière Actucam il y a un homme, comme de par hasard :), un homme amoureux des femmes, du porno, de la masturbation, du voyeurisme, de la relation réelle qui peut exister entre une cam girl et un mateur (rien de péjoratif) Cet homme s’est juste dit :

« Palsambleu, mais personne ne donne de voix et d’écho à toutes ces pures beautés du net ! Qu’on aille me chercher de ce pas un clavier et une souris, je m’en vais partager séant ma passion de ces minettes sans fourrure (pour la plupart d’entre nous) et montrer au badaud penaud de france et de navarre que sexualité peut rimer avec grand intérêt. »

J’aime bien faire parler les gens que j’aime bien comme de fiers chevaliers, loin de la fange et des veuleries ricanantes que je peux lire dans certains journaux bien pensants et en voie de banqueroute

L’idée me plaît immédiatement, le côté spontané de sa démarche, le truc presque pudique de « je mets un lien vers ton site sans oser te prévenir » et surtout, le côté c’est libre, c’est gratuit, c’est GENTIL ! tout ça a fini de me séduire.

cap d agde sexe beach

Après quelques échanges de mail, je me rends compte que ce gars est vraiment un amoureux des cam girl, du côté live cam à distance, il connaît notre métier, le respecte et n’a pas cherché, même pas une fois, à me voir en rendez vous réel, les copines cam girl apprécieront sûrement :).

Le seul hic c’est qu’il fait ça tout seul dans son coin. Actucam farfouille, explore le net, les journaux, les sites anglophones à la recherche d’info, de vidéo, de news sur les cam girl et les livecam en général, il a même débusqué une série sur la vie des cam girl :). Il va voir lui même les cam girl dont il parle ou qu’il conseille, payant de sa poche ses conseils et tout ça bénévolement ! Gratos, cadeau !

Ben moi je dis chapeau bas !

Un gars comme ça, je trouve qu’il faut l’encourager !

C’est un peu la même démarche que Adam de nouveaux plaisirs, il aime quelque chose, trouve que c’est génial, alors il s’investit dedans et l’offre à tous – en passant c’était la base de l’esprit web – Ben je sais pas vous mais moi, ce genre de personne j’ai envie de l’encourager, d’apporter ma pierre à l’édifice.

Du coup vous avez droit à cet article pour lui faire un peu de pub et lui rendre hommage et comme je suis une cam girl au grand coeur, c’est mon côté romantique, je vais lui fournir de temps en temps un peu de contenu exclusif comme par exemple la vidéo du live cam #getwet qui a eu lieu sur cam4 cet été.

cam girl francaiseDonc pour ceux qui me suivent maintenant depuis 2 ans, je vous conseille vivement d’aller régulièrement sur :

 >> son site actucam.com

 >> suivre son fil twitter @WebActuCam 

Et pour vous, copines et copains cam girl et cam boy, pourquoi ne pas faire comme moi ?

Ma foi, un bonus de 3 à 5% de visiteurs ce n’est jamais négligeable, et au plus de sites parlerons de nous, de notre réalité, des autres aspects de notre métier et de nos vies autrement que pour présenter la cam girl archétypale comme la super bombasse qui gagne 8.000 € par mois ou la pauvre fille qui fait ça contrainte et presque forcée pour payer ses études, et bien au plus de sites français nous diffuserons, au plus nous aurons une visibilité simple et non dénaturéé, au plus nous aurons de clients ! (ben voui c’est notre gagne pain, faut pas l’oublier).

Pour que ces sites soit intéressants il leur faut du contenu, alors pourquoi ne pas leur filer un coup de main en leur envoyant nos actu, nos post, nos agendas et quelques photos … et puis pour une fois que quelque chose est gratuit, autant en profiter non ?

Bon les chéri(e)s je vous laisse à cette belle réflexion, allez faire un tour sur actucam.com, ne serait-ce que pour regarder la série télé sur les cam girl qu’il relaye (je vous dis c’est un fou) et qui est bien foutue. Et puis si le coeur vous en dit, pourquoi ne pas lui offrir quelques photos, un lien ou autre. Un fan comme actucam ça se bichonne, non ?

lien vers l’épisode 1 de Cam girl the séries

Au fait, si vous avez d’autres site squi relaient les camgirls en français je suis preneuse 🙂

Cam girl news

cam girl francaise charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.